Pêche du saumon au Canada ( Colombie-Britannique )

Pêche du saumon au Canada ( Colombie-Britannique )

Carnet de voyage : À la recherche des saumons en Colombie-Britannique

Depuis tout gamin, j’adorais regarder des documentaires et même des vidéos de pêche sur le Canada. Fasciné par ses immensités sauvages, je me suis toujours promis d’y aller un jour. Et puis le temps passe…

Depuis quelques années, mon cousin vit en Colombie Britannique, la province la plus à l’ouest du Canada, longeant la côte Pacifique.

Pêche du saumon au Canada ( Colombie-Britannique )

Pêche du saumon au Canada ( Colombie-Britannique )

A force de recevoir des photos de lui en train de skier, de faire de la randonnée mais surtout de pêcher des « Big Fish », j’ai craqué ! Carte Bleue, internet et billet pour Vancouver de fin juillet à mi août 2010 ! J’étais au top, ignorant tout du déroulement du voyage… En effet, ce ne fut pas de tout repos! Coincé par les douanes à Montréal à cause de 3 malheureux saucissons dans mon bagage, j’ai bien failli raté ma correspondance. Donc après, 14h de voyage, nous voilà enfin arrivés avec Momo, mon acolyte.

Au programme, une semaine de pêche, soigneusement organisée par Justin et David, mon cousin. Nous n’avions pas emmené de canne alors au premier magasin on s’arrête. Quelques cuillères et quelques jigs, une grosse canne casting 60/120g avec le moulinet 7001 salmon et nous voilà parés.

Pêche du saumon au Canada ( Colombie-Britannique )

Pêche du saumon au Canada ( Colombie-Britannique )

Ok, là-bas, les magasins vous mettent tout de suite dans l’ambiance ! Je m’attendais quand même à voir beaucoup plus de leurres mais en fin de compte, ils préfèrent pêcher à la cuillère. Il faut savoir que le saumon constitue une véritable économie pour le pays.

Hop, dans le 4×4 de Justin, et c’est parti : direction Skeena River, 1800km de trajet ! La route est longue, très longue…

Mais les paysages sont magnifiques : des montagnes et rivières à perte de vue. Les villages sont espacés de 200 à 300km et ne sont reliés que par quelques routes principales. Plus nous nous approchons de notre destination, plus l’environnement devient vraiment SAUVAGE ! Nous avons pu apercevoir des loups, des élans…

Après quelques lancers dans un affluent de la Skeena River, nous nous rendons vite compte que les saumons ne sont pas encore arrivés. L’eau est basse et claire : nous partons d’ici pour ne pas perdre de temps. C’est encore un peu tôt dans la saison, il faut attendre la première montée des eaux.

Affluent de la Skeena River

Affluent de la Skeena River

Direction la mythique Skeena River!

La pêche prendra une toute autre forme…

Skeena River : Enfin le premier saumon

Pêche à la calée : la ligne se compose d’un jig tournoyant avec un hameçon simple posé au fond de l’eau avec un gros plomb. Il ne reste plus qu’à attendre la touche. Nous mettons un petit grelot au bout de la canne pour nous avertir.

2ème jour : RIEN !! Je commence à m’inquiéter… Heureusement que nous avions fait le plein de bières !! Dans ce pays de contrée sauvage, les moustiques et les mouches noires nous piquent jusqu’à rendre fou.

Le lendemain, pas grand chose non plus… Je m’endors sur ma chaise, les autres dans la tente. Un gros bruit me réveille : FISH, FISH, FISH !!

Prise de contact et ferrage: « Oula, c’est gros » ! Là, ça tire. Plus de 10 minutes de combat avant de voir le 1er gros remous avec un bout d’écaille. Il ne faut pas que je le décroche! Justin saute à l’eau avec son épuisette pour essayer de l’attraper mais ça s’avère plus difficile que prévu. Je le contrôle et l’amène vers l’épuisette. Ca y est : il est dedans !! Pour mon 1er poisson, c’est un monstre!

 

Mon premier saumon Chinook

Mon premier saumon Chinook

Mon premier saumon Chinook

Mon premier saumon Chinook

Après toutes ces années, le rêve se réalise : Enfin, je Le tiens dans les mains.

Je n’ai jamais vécu une émotion aussi intense et surtout une résistance telle. Quand ces poissons-là touchent le gravier, ils deviennent fous. Il faut vraiment tenir la canne ! Nos poissons en France sont des petits joueurs à côté…

Guillaume en prendra un lui aussi mais beaucoup plus petit.

Petit Chinook

Petit Chinook

Ces poissons tout brillants remontent tout juste de l’océan. Ils n’ont pas commencé leur transformation.

Nous décidons de bouger car 2 poissons en 2 jours, ce n’est pas le Nirvana. Nous cherchons une rivière. On s’arrête, on regarde, on repart,… On en trouve enfin une où l’on peut apercevoir des saumons. Demain matin, on vient y faire un tour. Après une nuit un peu agitée sous la tente, à cause de bruits bizarres.

Au petit matin, nous avons la surprise de trouver quelques traces de pattes vers nos tentes.

Les gardes nous avaient avertis que les grizzlys commençaient à tourner. Je me souviendrai toujours de leur question : êtes-vous armés? Oui, d’une bombe lacrymo pour ours ! Lol!

Traces de Grizzly toutes fraîches

Traces de Grizzly toutes fraîches

Cette journée sera mémorable. On prendra pas moins de 25 saumons. Ils étaient tous concentrés dans un joli pool. Justin nous fera une démonstration de prise. Petite virgule noire sur un hameçon, gros plomb : un vrai aimant à saumons ! Ils ne voulaient que de ça. On n’en a pas pris un seul à la cuillère.

Remarquable !

Remarquable !

David, heureux !

David, heureux !

Guillaume et son Chum

Guillaume et son Chum

Les Pink étaient déchaînés ce jour-là ! C’était LA journée de la semaine ! Obligés d’arrêter de pêcher, trop mal aux bras ! Ces poissons se transforment complètement au fur et à mesure qu’ils remontent la rivière. Ils deviennent tout bossus et prennent un tête à la limite du préhistorique.

 Pêche du saumon au Canada : Saumon pink

Pêche du saumon au Canada : Saumon pink

 La pêche du Saumon : Un combat tout en muscles !

La pêche du Saumon : Un combat tout en muscles !

  Pêche du saumon au Canada : Celui-là est bien gras !

Pêche du saumon au Canada : Celui-là est bien gras !

 Pêche du saumon au Canada : Saumon pink

Pêche du saumon au Canada : Saumon pink

On a bien cru qu’on n’arriverait jamais à les trouver ces saumons…

Partir à la roots, c’est tout simplement le pied. Se laver dans une eau à 10°C, que demander de plus !

Quand on est ici, on oublie tout le superflu de la vie. On ne peut être qu’en harmonie avec tout ce qui nous entoure. Ce voyage nous aura emmenés  jusqu’à Kitimat, pas très loin de l’Alaska, pour manger local: un bon gros burger !

 Réoxygénation juste avant de repartir...

Réoxygénation juste avant de repartir…

 Pêche du saumon au Canada : Petit et trapu celui-ci !

Pêche du saumon au Canada : Petit et trapu celui-ci !

 Panorama Canadien et repos bien mérité

Panorama Canadien et repos bien mérité

Après une semaine de pêche, il faut désormais songer à rentrer sur Vancouver. C’est sûr que j’y retournerai pour pêcher la truite et je resterai beaucoup plus longtemps. Il faut au moins 2 semaines de pêche…

Je suis reparti avec plein de jolis souvenirs. C’est une terre d’accueil pour tout pêcheur passionné et un fantasme pour beaucoup d’entre nous… Je ne vous conseille qu’une chose : allez-y ! Et pour ceux qui n’aiment pas l’aventure, il y a des lodges…

@+ et bonne année !

écrit par Nokill69

Habitant de la région Rhône-Alpes, je suis un passionné de Dame fario. Je la traque aussi bien en plaine qu'en montagne et pratique la pêche aux leurres ou au toc. En bref, plus qu'une passion voire une addiction, je vis "pêche".

Articles similaires :

2 réponses à "Pêche du saumon au Canada ( Colombie-Britannique )"

  1. valc08 says:

    Bel article, belles photos, beaux poissons, ça devait être vachement bien …
    Les sensations doivent être fortes, très fortes …

    Et sinon, ils étaient bons les saucissons ?? :D

    Valc08

    Répondre
    • nokill69 says:

      Salut! Les saucissons m’ont laissé un goût amer! En + c’étaient des sauc’ maison! J’ai demandé aux douaniers à ce qu’ils les détruisent devant moi pour éviter qu’ils les dégustent!
      @+

      Répondre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright - Naturellement Pêche

Naturellement-Peche.info, le magazine de pêche en ligne 100% naturel, écrit par des pêcheurs pour les pêcheurs

Sitemap