Premier gros brochet sur le Léman en baitcast…

Facebook Twitter Google+ Email

En cette fin septembre , je retrouve mon ami Damiens et sa copine Maud pour une session pike sur mon beau Léman.

Le rendez-vous est pris à Port-Choiseul , un petit port à l’entrée de Genève qui bénéficie d’une bonne mise à l’eau.

Mise à l'eau

Mise à l’eau

Il est 10h30 quand on quitte le port direction un spot qui se trouve à 200m de la mise à l’eau,

les conditions sont quasi optimales avec une température de l’air de 20° et de l’eau à 17° et un vent de Nord-est modéré.

Il faut savoir que mon ami Damiens pêche en casting depuis quelques années donc , une certaine maîtrise de cette technique semble évidente alors que pour ma part ce n’est que ma 5ème session en baitcast et la 2ème en boat.

Quant à Maud et bien elle ne pêche pas en casting mais se débrouille fort bien en spinning.

Nous mettons une bonne demi heure avant de localiser les boules de perches (bancs denses de zébrées) car il faut savoir que les brochets pélagiques suivent les regroupements de poissons fourrage tout au long de la saison et que,

septembre est sans conteste le mois où il y a le plus grand nombre de perches regroupées en bancs de plusieurs centaines d’individus.

Damiens a avec lui tout l’attirail prévu pour l’open du Bourget qui se déroule le week-end suivant , à savoir: une panoplie de shads dans diverses tailles et grammages tels que ( Pulse de Berkley , Big Hammer , One Up shad , Divinatör S, Divinatör 55g et Giant Ripple ).

Pour ma part , je planche sur des LS de taille conséquente ( Shad GT en 19cm , Giant Ripple en 20cm , Big Hammer en 6″ ainsi que le Divinatör 55g Ivory qui n’est autre que mon coloris fétiche ).

Damiens opte pour un Pulse blanc en  5″5 quant à moi , je monte un Divinatör 55g Ivory.

Biwaa Divinatör 55gr Ivory

Biwaa Divinatör 55gr Ivory

Nous débutons notre pêche dans des fonds de 10-14m ce que je n’affectionne pas vraiment mais bon, Damiens passé cette barre il est perdu…

La prospection se fait en linéaire pour lui et en jiging pour moi.

Les deux premiers « frigos », spots réputés à gros brochets , ne donnent rien à part deux touches manquées pour moi…

On se concerte un instant , puis je prend l’initiative de rejoindre la baie de Genthod qui se trouve à quelques enclumes de là.

Ici les fonds sont plus importants (20-25m) ce que j’aime et, de belles cassures s’y trouvent également.

L’écho ne nous trahit pas sur la présence d’innombrables perches décollées du fond donc , les brochets se trouvent à l’intérieur et sous ces derniers.

Maud s’adonne à la gambe (monture comportant 6 potences d’hameçons recouverts de plastique de différentes couleurs) qui, est simplement descendue jusqu’au contact du fond puis dandinée lentement.

Perche à la gambe

Perche à la gambe

Perca fluviatilis

Perca fluviatilis

Comme vous pouvez le constater , la première à sortir du fish et bien ce n’est autre que la seule présence féminine du boat.

On s’attarde un peu sur ce spot histoire de contenter madame, mal nous en a pris car son homme a décidé de s’amuser avec quelques perchettes et ils échangent leurs cannes et la, en ramenant nonchalamment elle pique même le premier brochet du jour.

Certes ce n’est pas un monstre mais , toujours est-il que nous sommes tous deux toujours capot niveau broc hahaha…

Premier brochet du jour

Premier brochet du jour

Il est temps pour nous de casser la graine avec au menu: terrine maison , reblochon , saucissflard et un bon petit Chianti 2004 pour faire couler tout cela.

C'est aussi ça la pêche...

C’est aussi ça la pêche…

Ces moments de convivialité sont d’autant plus importants que la pêche en elle même.

Après ce sympathique encas , nous sommes au taquet et concentrés comme jamais.

On aborde cette fois-ci le troisième spot du jour qui, a la particularité d’avoir des fonds très différents des précédents avec des pics et des cassures à des profondeurs comprises entre 10 et 35m.

Nous sommes tous deux au Divinatör 55g, Ivory pattern pour moi et bleu pailleté pour Damiens.

On dérive sur un plateau dans 20m de fond avec des bancs éparses mais avec des échos plus importants qui, s’avèrent payant puisque à la deuxième descente je pend mon premier poisson.

Encore un sifflet qui se bat fièrement tout de même.

Sifflet au Divinatör

Sifflet au Divinatör

Je fais encore trois autres sifflets sur ce spot et Damiens en décroche un.

Il est désormais 16h30 donc nous décidons de refaire le 2ème spot du matin à savoir : Genthod

Un bass boat se trouve à 80m sur notre droite et c’est bien ce que je pensais, ce n’est autre que Arnaud Fileppi un ami et un grand pêcheur ainsi qu’un fin connaisseur de notre « flaque ».

Nous sommes tellement concentrés sur notre objectif , que nous ne prenons même pas la peine d’aller le saluer.

Comme précité plus haut, mon poto du jour perd ses repères dans des fonds importants mais se donne tout de même la peine de prospecter avec application la zone.

Dans une énième descente de mon Divinatör, un arrêt brutal que je sanctionne immédiatement d’un ferrage appuyé qui s’en suit d’un violent rush vers le fond, ponctué par de rageurs coups de tête et la je sens que c’est du lourd !

Difficile d’estimer sa taille mais c’est lourd et ça sonde.

Au bout d’une dizaine de minutes, il daigne enfin monter et on aperçoit un magnifique brochet taillé comme un missile !!!

Damiens prépare l’épuisette et je rentre le poisson sans hésitation.

Epuisette approuvée...

Epuisette approuvée…

Damiens mouille son tapis de réception et, on s’empresse de mesurer ce superbe poisson.

Verdit: 100cm tout rond pour environ 10kgs.

Ce gros brochet a littéralement aspiré mon Divinatör 55g Ivory et j’ai pour habitude de ne pas utiliser de gants ( j’aime le contact direct )

Je saisis toujours le brochet (gros ou petit) par l’opercule de façon à le maintenir avec le dos de la main vers l’extérieur pour éviter les coupures de ses nombreuses petites dents autour de ses branchies mais là, je commets une erreur fatale.

Je n’avais pas visualisé la position du triple ventral et au moment de le saisir il donne un coup de tête et deux des branches du triple Owner N°2 viennent se planter dans mon majeur gauche…… Ouch !

Divinatör vs Brochet

Divinatör vs Brochet

Mais en vaillant guerrier écossais que je suis, j’ai pris ma pince pour l’arracher d’un coup sec.

J’ai pensé un moment que Maud allait tourner de l’oeil car elle était toute livide.

Juste avant la séance photos et la remise à l’eau, une désinfection s’impose suivie d’un bandage de fortune héhéhé…

Voici ma première buchasse en baitcast. Un gros brochet du Léman taillé comme un missile.

Brochet lémanique

Brochet lémanique

Esox lucius

Esox lucius

Big Lady

Big Lady

Un combat titanesque offert par un prédateur que j’admire énormément ;)

Relachez vos rêves pour vos pêches futures…

Release brochet du Léman 100cm

Release brochet du Léman 100cm

Encore une superbe session avec de vrais amis qui ont la même conception de la pêche que moi , à savoir: le partage et le respect :)

écrit par Steve

Spécialiste de la pêche au cadre habitant Genève , passionné par toutes formes de salmonidés ainsi que par messire Esox . PS: Always release your dreams :D

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Facebook Twitter Google+ Email
Sitemap