La friture de Pâques!

Lors du week end de Pâques en Savoie, l’envie étant trop forte, j’en ai profité pour m’évader un peu.

Samedi après-midi, ce n’est pas muni de skis mais bien de mes cannes que je pars sur l’Arly. Arrivé sur place, les débits sont très hauts. La douceur de ces derniers jours avec la complicité de la pluie ont fait fondre la neige. Rien de bien attirant pour une pêche aux leurres.

Je change d’option et pars sur un tout petit ruisseau du versant ubac de Flumet.
Un coin prometteur et des conditions qui s’annoncent bonnes!

La configuration du ruisseau : très fort dénivelé, une eau basse et claire… Une seule solution le Toc basique muni de vers de terre.
Charmant ruisseau de montagne coulant entre les sapins et les frênes

La neige encore bien installée, d’une bonne épaisseur, ne me facilitera pas la tâche dans ma prospection. Je ne pêcherai que les plus beaux trous susceptibles d’abriter les plus gros sujets. Les truites répondent présentes! Je sais très bien que les truites de plus de 25cm se font rare mais en pratiquant de la sorte, je toucherai tout de mêmes de jolis fishes.

Une petite panthère

Une arc-en-ciel(poisson d’avril!)

Bien grasse, nourrie aux alevins de l’année dernière
Nageoire déformée faute de place dans son trou

Les heures tournent et je ne m’en rends même pas compte. Les truites se succèdent, les unes après les autres… Je suis bien et arrive jusqu’à la source. La pluie qui tombait dans la vallée est transformée en neige ici. L’heure de la redescente a sonné.

La redescente se fera par les bois et quelle descente! La neige a bien ramolli et m’en fais voir de toutes les couleurs. Je m’enfonce jusqu’à la taille! Un vrai défi! Un chamois m’aura même fait un bon flip de surprise! Après 45 min de marche, me voilà arrivé en sueur, comme après un bon marathon.

Bon les femmes, elle est prête la raclette!lol!

2019-01-25T14:46:48+00:00