Instant naturels

À une époque, je conjuguais la pêche à la ligne avec la pêche aux images. Je l’ai déjà dis dans un précédent article, pour moi, la pêche et les poissons n’est qu’un prétexte extérieur pour des sensations intérieures. Ces sensations, le fait de se sentir pendant quelques bref instants, non pas au contact de la nature, mais d’en faire partie intégrante et d’être une simple chose naturelle parmi d’autres, ce lien je le ressens quand je ferre un poisson, et je l’ai souvent ressenti, à l’approche ou en affut, avec mon appareil photo quand au détour d’un fourré je parvenais à surprendre le chevreuil sans me faire repérer. J’ai fais des rencontres extraordinaires. Des heures d’attentes ou de billebaude, seul avec la nature. J’ai rapporté de ces rencontres quelques images.

2019-01-25T14:29:45+00:00