Float’n’bass

Durant la fermeture des carnassiers il est parfois possible de trouver des plans d’eau privés dont les populations de carnassiers ne nécessitent pas de précautions particulières. Je me suis vu invité sur l’un d’eux en compagnie de Loïc, Fabien et Nicolas où les populations de brochets en surdensité nécessitent une régulation. Notre objectif était donc de prendre quelques géniteurs pour les relâcher dans un plus grand plans d’eau. Ce fût difficile mais quelques poissons fûrent ainsi exilés et, surprise, d’autres invités pointèrent le bout de leurs nez

En cherchant les brochets dans les saules se sont les black-bass qui répondent présent. A cette période ils cherchent à faire le plein de protéïnes faciles afin d’être au meilleur de leur forme en avril/mai et de favoriser la production d’ovocytes chez les femelles. C’est la période dîte de « pré-spawn » (spawn=fraie). C’est donc au jig ramener très lentement au fond que je les décide malgré un bas de ligne acier 7 brins monté pour faire face au dents acérées des brochets.

Ces quelques brochets et bass me permettrons d’attendre plus sagement les ouvertures respectives des carnassiers.

2019-01-25T14:48:20+00:00