La plus grande surface No Kill de France

Facebook Twitter Google+ Email

Suite à l’assemblé générale de l’AAPPMA des pêcheurs d’Orient tenue le 26 Novembre 2011, il a été voté le classement en No Kill de la totalité des lacs gérés par l’AAPPMA (le lac de la Forêt d’Orient, le lac du Temple et le lac d’Amence) à compter du 1er Novembre 2012.

Récompensée par le dernier prix Carnavenir, l’AAPPMA des pêcheurs d’orient continue de montrer la bonne voie puisqu’elle impose 23km² de surface classée No Kill du 1er Novembre 2012 au 31 Janvier 2013, soit la plus grosse surface d’un seul tenant classée No Kill en France, rien que ça !

Lac de la Forêt d'Orient

Le lac de la Forêt D’orient à son niveau de début de saison

Vu la pression de pêche ces dernières semaines, c’est une très bonne nouvelle pour nos partenaires de jeux. Il fait bon également de rappeler que le niveau baissant du lac va amener très prochainement une fermeture totale de la pêche jusqu’à la remonté des eaux bien que la classification No Kill rentre en vigueur.

Si la gestion des lacs d’Orient, orchestrée par le président Eric Bailly Bazin, est en bonne voie et les poissons au rendez-vous, il faudra rester vigilants et intensifier les contrôles car les lacs subissent désormais une pression de pêche avec prélèvements non négligeable…

Gros Brochet

Une beauté d’Orient…

 

Articles similaires :

10 réponses à "La plus grande surface No Kill de France"

  1. PSK90 says:

    J’espère que d’autres AAPPMA suivant ce bel exemple!!!

    Répondre
  2. Jérôme says:

    Tu me gardes un créneau pour me faire découvrir ça ?!

    Répondre
  3. G0ne Fishin9 says:

    Formidable. Il va en effet y avoir un gros travail de surveillance à faire, au moins au début.
    Une question : est-ce que la mesure est assortie d’une réglementation adaptée des modes de pêche ? Parce que si les gars continuent à remonter des becs qui ont engamé un vif farci d’un triple avec ardillon, la relâche n’a plus la même signification, le poisson est souvent condamné.

    Répondre
    • Joss says:

      On peut parler franchement ?
      Tout au long de l’année je n’ai jamais été contrôlé… et prêt de 80% des pêcheurs que j’ai pu observer prélevaient leurs poissons. Tout le monde sait à quel point il est facile de repartir avec un brochet de plus de 65cm à chaque sortie (pour 20 becs autorisés par an), le soucis c’est que certains habitués je les ai vu un nombre de fois assez suffisant pour exploser ce quota… pire même j’ai vu des pêcheurs lever des filets de brochet et jeter la carcasse ensuite à l’eau, ce qui est strictement interdit en cas de contrôle…
      Pas de restrictions au niveau des techniques, non plus… Et vous aurez compris que la pilule du no kill a pu mieux passer car elle arrive dans une période où la pêche est habituellement interdite en grande partie.
      Bref une bonne nouvelle certes… mais si on regarde les « à coté » le tableau reste bien noir messieurs… mais la lutte continue.
      Toutefois quand on fait la promotion de ce genre de lac, de cheptel, je pense que derrière on doit s’armer pour avoir une garderie digne de ce nom, sinon le fiasco n’est pas si loin qu’on veuille bien le penser.

      Répondre
      • G0ne Fishin9 says:

        le problème c’est que c’est cher… et que quand c’est vraiment efficace, ce n’est pas forcément du goût de tout le monde.
        Espérons quand même que c’est le signe que les choses évoluent dans le bon sens dans ce pays.

        Répondre
      • jérôme says:

        Je peu te garantire que des effort sont fait sur le gardiennage , mais le problème c’est qu’un garde ça cout cher et que les volontaires pour ètre garde bénévole ne se battent pas au portillon ! Néanmoins le but n’est pas de mettre un garde derrière chaque pêcheur mais plutôt de cibler les actions et rien que pour cette année une quinzaine de pêcheurs se sont fait prendre pour divers entrave au reglement et rique une exclusion.
        nous gérons en tout plus de 4500 hectare d’eau et j’avous que nous manquons de garde pour ètre vraiment efficace !

        Pour ce qui est de la limitation des technique de pêche on voulais déjà voir comment ça ce passe cette année, car a il y a de grand chance que bon nombre des pecheurs au vif reste a la maison car pêcher pour relacher le poisson ça ne les interesse pas ! Mais pour l’année prochaine la periode du No kill seras surment acompagner d’une interdiction des appats vivant.

        Tout n’est pas régler et il reste encore beaucoup de chose a faire, mais on y travail et j’ai l’impression qu’on est sur la bonne voie !!

        Répondre
    • BAILLY-BAZIN Eric says:

      La prochaine assemblée générale de l’AAPPMA des lacs d’Orient en fin d’année excluera la pêche au vif dans son règlement intérieur pendant les deux mois de no kill
      Amicalement

      Répondre
  4. BAILLY-BAZIN Eric says:

    Nous avons conscience que la garderie est le fer de lance du respect de notre règlementation et pour répondre à Joss : Le garde n’a pas le don d’ubiquité quand il est sur Temple, ben il n’est pas sur Orient et quand il est à Amance ben il n’est pas au Temple ! Le poste du garde salarié (je ne parle pas du garde bénévole) c’est le deuxième poste de dépenses de notre association, il n’est donc pas possible de recruter un nouveau garde. Par contre, nous réfléchissons à renforcer la garderie bénévole qui est à un coût moindre. néanmoins, nous ne souhaitons ni des cowboys, pas davantage des gars attirés par un joli uniforme (bien quil n’est pas forcément très beau). Et cette démarche n’est pas simple car les gardes bénévoles doivent aujourd’hui être formés. L’idéal serait d’avoir deux binômes complémentaires. Il y a aujourd’hui 26 infractions relevées et 12 constats susceptibles d’exclusion, cela est certainement en deçà du nombre réel d’infractions existantes, mais c’est un élément d’appréciation non négligeable. Mais c’est vrai, quand on pêche dans une baignoire la problématique de la garderie ne se fait pas sentir !

    Répondre
    • Joss says:

      Je comprends tout à fait que les moyens de garderie idéaux et proportionnels à la superficie des lacs soient vraiment difficiles à obtenir étant donné les contraintes topographiques et les ressources financières que cela demande, si d’un côté certains espèrent des contrôles réguliers, de l’autre certains en profitent c’est logique.
      J’ai toujours été à 100% derrière vous et vos actions Eric, je ne pensais vraiment pas que les prélèvements étaient aussi quantitatifs à partir du mois de Septembre… j’espère juste que cet impact est approximativement mesuré par l’aappma pour être pris en compte à sa juste valeur dans la politique de gestion à venir.

      Vous n’êtes pas que sur la bonne voie jérôme, vous êtes même en train de la montrer aux autres ! ;)

      Merci à vous deux pour vos réactions et explications, je dois avouer que vos réponses, bien ancrées à la réalité du moment, m’ont quelque peu rassuré.

      Répondre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Facebook Twitter Google+ Email
Sitemap